Article dans Planète BD

Planète BD

Un lieu d’obscurité aux portes de Toulouse : le CRA de Cornebarrieu. En mars-avril 2012, des associatifs s’engagent dans la campagne « Ouvrez les portes » pour observer le traitement réservé aux migrants et recueillir leurs témoignages.

Ecoutons : « Crrââââââaââaââ » : le bruit strident d’une cage entourée de barbelés tirée sur une route par un homme, suivi de banderoles : « droits de l’homme pour tous », « ligue des droits de l’homme », « appel citoyen, non à l’expulsion des sans papiers ». « CRA » c’est l’acronyme tout aussi frissonnant du Centre de Rétention Administrative de Cornebarrieu en banlieue de Toulouse, destination de la manifestation. Deux hommes discutent en marchant : « Migreurop », réseau d’associations et « Alternatives européennes » organisent depuis mars 2012 la campagne « Open access now, ouvrez les portes » exigeant que soient visitées ces prisons pour migrants, accusées d’atteintes aux droits de l’homme, comme l’incarcération d’enfants, par exemple… La cage trainée sur le bitume, symbole du CRA, contient des témoignages de personnes passées par là, ainsi que ceux d’associations militant en leur faveur. C’est la matière même des récits qui vont suivre.