On parle de CRA

Message d'erreur

User warning : The following module is missing from the file system: flowplayer. For information about how to fix this, see the documentation page. dans _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (ligne 1128 dans /home/meybeck/www/includes/bootstrap.inc).

Reportage Science Po sur CRA

Amélie Philipson et Garance Bailly, toutes deux étudiantes à Science Politique Toulouse, section journalisme, ont choisi de réaliser dans le cadre de leurs études un reportage sur un auteur de BD engagé,en l'occurrence moi-même ! Merci à elles pour ce travail que je vous invite à découvrir.

Vidéo Youtube: 

Interview au Festival de la BD Engagée

J'ai été interviewé à propos de ma BD "CRA, Centre de rétention administrative" 
au festival "bandes à part", BD engagée du Choletais.
 
L'interview a été réalisée pour le journal télévisé eu lundi 12-10-2015 pour TLC (Télévision Locale du Choletais).
 
On peut voir l'intégralité du journal à cette adresse : http://www.dailymotion.com/video/x39e3c2_lundi-12-10-15_news


 
Vidéo Youtube: 

CRA à Radio Occitània

Radio Occitània

J'ai été invité le vendredi10 juillet  Radio Occitània dans l'émission Traversée de Christian Moretto, en compagnie du professeur Gilles-Eric Séralini, qui a parlé de ses travaux sur les aspects cancerogènes des OGM sur les rats, des études passionnantes !

Quand à moi, j'ai parlé de la rétention de migrants et de la migration en général.

Vous pouvez écouter l'émission dans le lien ci-dessous (à partir de la minute 19'28'', mais je vous conseille vivement d'écouter l'ensemble de l'émission, qui est passionnante).

 

Lire le fichier MP3

 

Charlotte Gainsbourg, Delphine Coulin et Jean-Benoît Meybeck

Jean-Benoît Meybeck, Delphine Coulin, Jean-François Cadet et Charlotte Gainsbourg
Dédicace aux auditeurs de rfi et de Vous M'en Direz des Nouvelles
Immeuble rfi
RFi et Charlotte Gainsbourg

Ce 13 novembre, j'ai eu le grand plaisir de me rendre à l'immeuble de rfi à Paris pour y participer à l'émission "Vous m'en direz des nouvelles". Il s'agit d'une émission culturelle diffusée tous les jours de semaine en France et à l'international, présentée par l'excellent Jean-François Cadet. Il y avait avec moi deux invitées principales : Charlotte Gainsbourg et Delphine Colin, pour le film "Samba" qui traite entre autres du problème des personnes privées de papiers. J'ai donc eu l'immense privilège, comme on dit, de rencontrer une partie de l'équipe de ce film, et au premier chef, Charlotte Gainsbourg, dont il se trouve que je suis fan (iiiiiiih !). Merci à toute l'équipe de l'émisison pour cela aussi !

Pendant une heure, nous avons donc discuté cinéma, bande dessinée et droit des migrants.

(...) Jean-Benoît Meybeck publie un album à la fois documentaire et engagé qui s’intitule « C.R.A», l’acronyme de Centre de Rétention Administrative.

En l’occurrence, celui de Cornebarrieu, aux portes de Toulouse et de l’aéroport de Blagnac, un décor particulièrement sinistre dont le travail quasi documentaire de Jean-Benoît Meybeck est particulièrement bien retranscrit.

"C.R.A" est paru aux éditions « Des Ronds dans l’O ».

Le lendemain, c'est Mireille Mathieu qui était invitée. Comme on dit dans la famille de Charlotte : "no comment".

On parle de CRA sur Mega FM

mega fm

Ca pétille : CRA de Jean-Benoit Meybeck

Bienvenue dans « ça pétille » l’émission de bande dessinée de méga fm avec cette semaine une retour maintenant à la dure réalité avec un autre album bien ancré dans l'actualité cette fois. Il est intitulé CRA ce qui signifie Centre de Rétention Administrative.

Il est scénarisé et dessiné par jean benoît Meybeck. Ce roman graphique est publié dans la collection Récits et documents de la maison d’Édition Des ronds dans l'eau.

En 2012, son auteur participe à la campagne « Ouvrez les portes » une campagne qui vise à obtenir l'accès des journalistes et de la société civile aux centres de rétention pour lesquels nous n'avons pratiquement aucune information, ni sur ce qui se passe dedans ni sur la façon dont sont traités les migrants.

Très bel article sur le site Sceneario.com

Sceneario.com

Il y a des centres de rétention administrative (C.R.A.) tristement célèbres, et celui de l’île de Lampedusa est sans doute le centre dont on parle le plus souvent, ces derniers temps.

Mais il en existe d’autres plus près de chez nous, où des gens "échouent" aussi, mais pas exactement pour les mêmes raisons que les boat-people venus d’Afrique tenter leur chance en Europe...

Il y en a un à Cornebarrieu, par exemple. Près de Toulouse.

Article dans Planète BD

Planète BD

Un lieu d’obscurité aux portes de Toulouse : le CRA de Cornebarrieu. En mars-avril 2012, des associatifs s’engagent dans la campagne « Ouvrez les portes » pour observer le traitement réservé aux migrants et recueillir leurs témoignages.

Ecoutons : « Crrââââââaââaââ » : le bruit strident d’une cage entourée de barbelés tirée sur une route par un homme, suivi de banderoles : « droits de l’homme pour tous », « ligue des droits de l’homme », « appel citoyen, non à l’expulsion des sans papiers ». « CRA » c’est l’acronyme tout aussi frissonnant du Centre de Rétention Administrative de Cornebarrieu en banlieue de Toulouse, destination de la manifestation. Deux hommes discutent en marchant : « Migreurop », réseau d’associations et « Alternatives européennes » organisent depuis mars 2012 la campagne « Open access now, ouvrez les portes » exigeant que soient visitées ces prisons pour migrants, accusées d’atteintes aux droits de l’homme, comme l’incarcération d’enfants, par exemple… La cage trainée sur le bitume, symbole du CRA, contient des témoignages de personnes passées par là, ainsi que ceux d’associations militant en leur faveur. C’est la matière même des récits qui vont suivre.

Article sur le site de TV5 Monde

CRA, la BD gageure sur les centres de rétention

Paris, 4 sept 2014 (AFP) - 04.09.2014 16:16

Comment illustrer un lieu opaque où l'on n'a jamais pu se rendre ? L'auteur Jean-Benoît Meybeck relève le défi dans la bande-dessinée CRA, la première consacrée aux centres de rétention où sont enfermés les sans-papiers en attente d'expulsion.

"Les migrants, en tant que sujet de société, ça peut sembler un peu lourd", souligne l'ancien graphiste et militant dans un collectif de défense des étrangers. "Mais les gens qui n'ont pas de papiers ont tous des histoires incroyables." (...)

Article dans La Dépêche du Midi du 02/09/2014

Article dans La Dépêche du Midi du 02/09/2014

Et encore un très bel article de Valérie Bouchet, de la Dépèche du Midi, sur CRA

Belle journée de dédicace pour la BD, Centre de Rétention Administrative «CRA» de Jean-Benoît Meybeck. En effet, la librairie «A Juste Titre» n'a guère désemplie en cet après midi du 30 août et l'auteur a «planché» jusqu'à la fermeture, pinceau à la main pour dessiner en dédicace ce personnage de femme symbole de ces témoignages de migrants dont parle le livre.

Editée aux éditions «Des ronds dans l'O», et sortie le 28 août dernier, CRA retrace la campagne «ouvrez les portes» instaurée par Migreurop et Alternative Européenne, campagne visant à obtenir l'accès des journalistes et de la société civile aux centres de rétention pour lesquels on a généralement aucune information. En 2012, à Toulouse Cornebarrieu, l'association «Tournefeuille Sans Papier «crée par Jean-Benoît Meybeck participe à la campagne. Les 120 pages de CRA en témoignent. Si la journée de dédicace de ce samedi est l'aboutissement de deux ans de travail, elle est aussi pour son auteur l'espérance d'une prise de conscience, d'un message, «Que les gens sachent».

L'aventure de CRA se poursuit maintenant en plusieurs dates. Exposition d'abord du 30 août au 27 septembre, autour de la BD «CRA» et des migrants privés de papiers, des peintures de Gérard Loustau membre du collectif «Tournefeuille Sans Papiers» et de Jean-Benoît Meybeck à la libraire Floury Frères (36 rue de la Colombette) à Toulouse. En point d'orgue, le 18 septembre et toujours à cette adresse, une «Rencontre et signature» animée d'un débat avec des avocats et membres d'associations des droits de migrants. Du 29 septembre au 8 octobre, l'exposition CRA se transporte à la salle d'exposition de la radio canal Sud 40, rue A.Dumeril. Le vernissage aura lieu le 3 octobre à 18h, suivi d'une séance de signature et d'un débat avec les membres d'associations de défense de migrants. Puis, à la Librairie Ombres Blanches (50 rue Gambetta) le 6 octobre à 18h aura lieu une rencontre-signature – débat. Quelques planches originales de CRA seront exposées à cette occasion. Il ne reste plus qu'à souhaiter au livre et à son auteur (sélectionné parmi les jeunes Talents du Festival d'Angoulême en 2012) un bel avenir !

 

CRA est dans la sélection de la semaine du site Case Départ

A lire, cette excellente critique de Damien Canteau sur le blog Case Départ

Centre de Rétention Administrative (CRA) est un recueil de témoignages de migrants et d’associations intervenantes au sein de l’établissement de Toulouse-Cornebarrieu, signé Jean-Benoît Meybeck.

En 2012, à Toulouse-Cornebarrieu, Meybeck participe à la campagne « Ouvrez les portes » organisée par Migreurop et Alternative Européenne, campagne visant à obtenir l’accès des journalistes et de la société civile aux centres de rétention pour lesquels nous n’avons pratiquement aucune information, ni sur ce qui s’y passe, ni comment sont traités les migrants, ni sur le respect de leurs droits. Afin de témoigner de cette campagne, l’auteur à décider de compiler ces tranches de vie dans un album, publié par les éditions Des ronds dans l’o.

(...)

Article dans La Dépêche du Midi du 28/08/2014

Article La Dépêche

Très bel article de Valérie Bouchet, de la Dépèche du Midi, sur CRA :

Samedi 30 à partir de 15h, Jean-Benoit Meybeck graphiste et fondateur de «Tournefeuille Sans papiers» (TSP), signera sa bande dessinée «CRA» à la librairie à Juste Titre. CRA retrace les témoignages de la campagne «Open Access»/ «ouvrez les portes», et se déroule au Centre de Rétention Administratif de Cornebarrieu. Organisée par Migreurop et Alternatives Européennes, 2 associations de défense des droits de l'homme, cette campagne a été lancée afin de faire connaître les conditions de rétention des étrangers et de promouvoir un accès inconditionnel aux centres afin d'y exercer «une vigilance citoyenne».

Du 26 mars au 6 avril 2012, TSP a participé à cette campagne. La B.D témoigne de ces 12 jours pendant lesquels des délégations issues des collectifs de défense des droits des migrants autour de Toulouse, se sont présentées à la porte du Centre, demandant à le visiter. Associations et journalistes ont dû se contenter des «visites» au parloir. 120 pages donc en Noir et Blanc, fruit de deux ans de travail, pour donner corps à ces témoignages d'hommes et de femmes arrêtés chez eux, dans la rue… et retracer la douloureuse surprise de voir le cours d'une vie stoppé, dévié, trimbalé d'interrogatoire en interrogatoire en attendant d'être libéré ? expulsé ?

C'est cette brusque réalité, sans nuance, que l'auteur dépeint. Plans serrés sur l'inquiétude, contre-jours menaçants, gros plans sur de lourdes mâchoires : celles des gardiens, du juge ou des chiens, recevant l'encre d'un pinceau noir ou le blanc du papier comme un coup de lampe torche au visage. En alternance à ces pages, des «témoignages» de Daouda, M. «M»… s'intercalent celles des associations racontant leur «galère» pour entrer au Centre.

JBM raconte, plante des décors, jouant des champs de vision comme d'une caméra. C'est vivant et c'est beau. Contrasté, dramatique, sans jamais tomber dans le pathos, le sinistre, ni même s'appesantir.

 
Sortie le 28 en librairie
 
À Juste Titre : 65 rue G.Doumergue.
 

Article dans dBD #86, l'actualité de toute la Bande Dessinée

Article dans dBD #86, l'actualité de toute la Bande Dessinée

Numéro 86, septembre 2014

C'est en participant à la campagne « Ouvrez les portes » organisée par Migreurop et Alternative Européenne, visant à obtenir l'accès pour les journalistes et la société civile aux centres de rétention administrative [CRA] que l' auteur Meybeck découvre l'opacité de tels lieux.
Il décide alors de recueillir des témoignages d'anciens" locataires " et de les mettre en images.
Une magnifique mise en abîme de la détresse humaine !
Frédéric Bosser 

Alter Echos n°36

Le journal de l'Alternative en Midi-Pyrénées consacre dans son numéro de juin 2014 un grand article au centre de rétention de Cornebarrieu, au Cercle des Voisins et plus largement à la politique migratoire, à notre rapport à l'autre et au monde.

Cet article est illustré par une illustration de la bande dessinée CRA.

« ALTERS ECHOS est le journal de l’Alternative en Midi Pyrénées. Il existe depuis février 2006. Le journal ouvre ses colonnes aux adhérents de l’Alternative, mais pas seulement. Ainsi, le journal se trouve au carrefour d’une grande diversité d’opinions qui ne font pas nécessairement l’unanimité. Ces débats existent tant à l’AMP que dans les colonnes du journal. Le journal fait 12 pages ! A chaque numéro un dossier : Culture, LGV, Paysans, Violence/non violence, Redéfinir le progrès, Et maintenant ?... »

4 pages sur CRA dans Friture mag n°22

Friture mag, "média des possibles dans le grand sud" consacre quatre grandes pages à la bande dessinée CRA dans son numéro 22 de l'été 2014.

Une excellente occasion de découvrir les premières pages de cet ouvrage, et de découvrir par la même occasion ce beau journal, riche, élégant et engagé.

Vous pouvez trouver une partie de l'article sur son site internet, et les planches dans l'édition papier (6 €, 72 pages).

S'abonner à On parle de CRA